Un bout de chemin

Forum destiné aux victimes d abus sexuels
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Qui est en ligne ?
Il y a en tout 1 utilisateur en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 1 Invité

Aucun

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 15 le Mer 21 Sep - 9:04
Derniers sujets
» Les poèmes de Cendrine
Sam 26 Nov - 10:21 par Cendrine

» Mes musiques ..............
Mer 23 Nov - 17:15 par Cendrine

» Mes musiques, mes évasions..
Dim 20 Nov - 11:56 par Breizayone35

» mes poèmes en vidéo
Dim 16 Oct - 2:52 par Cendrine

» Un petit moment de bonheur (blague, etc....)
Ven 14 Oct - 19:36 par Breizayone35

» Mes lectures
Mer 12 Oct - 17:54 par Breizayone35

» Ce que j'écoute
Jeu 6 Oct - 19:05 par ange brise

» L'état de stress post-traumatique
Jeu 22 Sep - 20:50 par kayapo

» Psychothérapies
Jeu 22 Sep - 20:48 par kayapo

Les posteurs les plus actifs de la semaine

Partagez | 
 

 H. Les troubles anxieux

Aller en bas 
AuteurMessage
ange brise
modérateur
modérateur
avatar

Messages : 148
Date d'inscription : 19/07/2011
Age : 37

MessageSujet: H. Les troubles anxieux   Sam 6 Aoû - 2:25

Il nous arrive tous de vivre des moments d’anxiété. Les difficultés et la pression que nous vivons au travail, le stress associé au fait de devoir s’exprimer en public, les horaires beaucoup trop chargés ou l’approche d’un examen peuvent nous causer des inquiétudes voire même des peurs. Ces sentiments, bien que désagréables, diffèrent de ceux qui associés à un trouble anxieux. Les personnes ayant un trouble anxieux éprouvent plutôt des sentiments intenses et prolongés d’effroi et de détresse sans aucune raison évidente. Leur vie quotidienne est ponctuée de malaises et de peurs qui peuvent nuire à leurs relations familiales, sociales et professionnelles.

Les troubles anxieux sont les problèmes de santé mentale les plus communs. On estime qu’une personne sur dix en souffre. Le taux de prévalence est plus élevé chez les femmes que chez les hommes et les enfants peuvent en souffrir autant que les adultes. Les troubles anxieux sont des maladies que l’on peut diagnostiquer et traiter efficacement.

Cependant, ces troubles sont trop souvent faussement perçus comme un signe faiblesse ou d’instabilité mentale. La stigmatisation sociale qui en résulte peut empêcher les personnes atteintes d’obtenir de l’aide. La première chose à faire est de chercher à comprendre les troubles anxieux et à reconnaître qu’ils sont des troubles médicaux pouvant être traités. Il sera ainsi possible de mettre fin à la stigmatisation sociale et les personnes ayant des troubles anxieux seront plus aptes à aller chercher les traitements mis à leur disposition.

Les troubles anxieux: que sont-ils au juste?

Les troubles anxieux sont des troubles affectifs qui peuvent nuire au comportement, à la pensée, aux émotions et à la santé physique de la personne qui en est atteinte. Les chercheurs travaillent activement afin de découvrir l’origine de ces troubles. Nous croyons qu’ils sont causés par la combinaison de facteurs biologiques et la situation personnelle d’un individu comme c’est le cas pour d’autres problèmes de santé (comme par exemple les maladies du cœur ou le diabète. Une personne peut souffrir de plus d’un trouble anxieux à la fois. Son trouble anxieux peut également s’accompagner de dépression, de troubles de l’alimentation ou de toxicomanie. Des troubles anxieux et physiques peuvent se présenter en même temps. Il convient alors de soigner en même temps l’état physique.

Bref aperçu des troubles anxieux et de leurs symptômes :

Trouble panique : Comme son nom le suggère, il s’agit d’un trouble qui se manifeste par des crises de panique inattendues, accompagnées de sentiments d’effroi. Les symptômes physiques peuvent inclure des douleurs thoraciques, des palpitations, un essoufflement, des étourdissements, un malaise abdominal, un sentiment d’irréalité et la peur de mourir. Lorsqu’une personne cherche à éviter les situations qui déclencheront peut-être chez elle une crise de panique, on dit qu’elle a un trouble panique avec agoraphobie.

Phobies : Il existe deux sortes de phobies : la phobie sociale (la peur de situations sociales), et les phobies spécifiques (comme la peur l’avion, du sang et des hauteurs).

Phobie sociale : Les personnes ayant une phobie sociale éprouvent une gêne irrationnelle quasi-paralysante face aux situations sociales. L’idée d’être observées ou de faire quelque chose de terriblement embarrassant devant d’autres personnes les terrorise. Cette peur est tellement intense, voire morbide, que ces personnes évitent habituellement les objets ou les situations qui pourraient la déclencher. Par conséquent, leur capacité à mener une vie normale en est grandement réduite.

Phobies spécifiques : La peur l’avion, des hauteurs et des grands espaces sont quelques-unes des phobies spécifiques types. Les personnes ayant une phobie spécifique sont accablées de peurs déraisonnables qu’elles ne peuvent maîtriser. Face aux situations qu’elles craignent, ces personnes peuvent éprouver une anxiété et une panique extrême même si elles se rendent compte que leurs peurs sont illogiques.

Trouble de stress post-traumatique : Un trouble de stress post-traumatique peut se présenter à la suite d’une expérience terrifiante ayant causé ou risqué de causer de graves blessures. Les personnes ayant été victimes de viol, de sévices durant leur enfance, d’une guerre ou d’une catastrophe naturelle peuvent également présenter ce trouble. Les principaux symptômes comprennent les rappels d’images (flashbacks) durant lesquels la personne revit l’expérience terrifiante, les cauchemars, la dépression et les sentiments de colère ou d’irritabilité

Trouble obsessif-compulsif : Les personnes ayant ce trouble se sentent constamment envahies par des pensées indésirables (obsessions) ou des ritualismes (compulsions). Ces deux éléments sont tout à fait indépendants de leur volonté. Les obsessions ont habituellement trait à la contamination, au doute (par exemple craindre d’avoir oublié de débrancher le fer à repasser) et aux pensées troublantes à caractère sexuel ou religieux. Les compulsions comprennent le lavage, la vérification, l’organisation et le comptage.

Trouble anxieux généralisé : D’une durée d’au moins six mois, ce trouble se caractérise par une inquiétude exagérée et répétée portant sur les activités quotidiennes de la vie. Durant la période de maladie, la personne est extrêmement inquiète. Elle s’attend au pire même si les autres lui disent qu’il n’y a aucune raison de s’inquiéter. Les symptômes physiques peuvent comprendre la nausée, le tremblement, la fatigue, la tension musculaire ou les maux de tête.

Traitement des troubles anxieux

Les deux principales méthodes utilisées pour traiter les troubles anxieux sont la pharmacothérapie et la thérapie cognitive du comportement (TCC). La combinaison de ces deux thérapies s’est avérée être une méthode de traitement efficace.

Comme la plupart des troubles anxieux ont au moins une cause biologique, des antidépresseurs ou des anxiolytiques sont généralement prescrits. Il est important de se renseigner au sujet des effets secondaires possibles de tout médicament.

Les stratégies thérapeutiques peuvent réduire de manière efficace les symptômes des divers troubles anxieux. Les techniques utilisées comprennent en autre la restructuration cognitive qui permet au patient de percevoir et d’interpréter ses pensées anxieuses d’une manière plus rationnelle et moins angoissante. La thérapie d’exposition à divers objets ou situations stressantes en milieu contrôlé peut également s’avérer bénéfique pour les patients.

Des techniques de TCC spécifiques ont été développées pour traiter des troubles anxieux particuliers. Par exemple, les personnes ayant un trouble panique peuvent bénéficier d’une rééducation respiratoire. Cette dernière leur permet d’apprendre à ralentir leur respiration et à méditer lorsqu’elles se sentent anxieuses.

Les groupes de soutien et les ressources éducatives peuvent également faire partie du traitement. Les troubles anxieux sont très accablants, tant pour les individus atteints que pour leur famille et leurs amis. Recueillez donc le plus d’informations possible sur votre maladie. Vous aurez ainsi en main tous les outils nécessaires pour vivre avec un trouble anxieux ou vivre avec une personne ayant un tel trouble.

Pour choisir le meilleur traitement il faut d’abord avoir un diagnostic juste. De nombreuses personnes vivent avec un trouble anxieux pendant une dizaine d’années avant d’être diagnostiquées. Comme les recherches ont démontré qu’un grand nombre de professionnels de la santé ne connaissent pas tous les traitements pouvant enrayer les troubles anxieux, vous devriez songer à aller consulter dans une clinique spécialisée dans ce domaine. Si un tel établissement n’existe pas dans votre région, demandez à votre médecin de se renseigner sur les traitements spécialisés.
Revenir en haut Aller en bas
 
H. Les troubles anxieux
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» QI et Troubles anxieux en tous genres...
» Troubles anxieux - DSM-IV - Introduction
» Y a-t-il des enseignants qui souffrent de troubles anxieux ?
» anxiété - troubles anxieux
» anxiété et troubles anxieux

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Un bout de chemin :: Bonjour à tous :: Informations théoriques concernant le viol et ses conséquences-
Sauter vers: